Exposition | 05.03. - 18.07.2021

Femmes.Droits | Du siècle des Lumières à nos jours

Exposition

Les Suissesses ont longtemps été privées de droits civils et politiques. Le chemin qu'elles ont parcouru pour obtenir le droit de vote en 1971 et l'article constitutionnel sur l'égalité en 1981 a été semé d'embûches et a suscité de nombreuses controverses. Depuis que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 stipulait que l’exercice des droits politiques était réservé aux «hommes libres», les femmes n'ont cessé de se battre pour l'égalité. Aujourd'hui encore, femmes et hommes se disputent ce principe. 50 ans après l'introduction du suffrage féminin en Suisse, l'exposition au Musée national Zurich met en lumière les hauts et les bas de plus de 200 ans de lutte pour les droits des femmes dans notre pays. Outre des objets majeurs prêtés par des institutions suisses, l'exposition présente de remarquables témoignages provenant de collections internationales.

Visites guidées

Femmes.Droit | Du siècle des Lumières à nos jours

Visite pour les groupes privés

Visite guidée à travers l’exposition «Femmes.Droit | Du siècle des Lumières à nos jours».

Des visites guidées pour les groupes scolaires sont possibles, aussi en dehors des heures d'ouverture. L’entrée et les visites guidées pour les classes suisses sont gratuites. 

Inscription  :  

au moins deux semaines à l’avance

Durée :

 

visites guidées d’une heure, autres offres sur demande 

Nombre de participants :

 

25 personnes au maximum

Coûts :

 

  pour les classes suisses l’entrée et la visite guidée sont gratuites

Reservationsdesk

+41 44 218 66 00 reservationen@nationalmuseum.ch

Vernissage

Écoles

Femmes.Droits : Tour d’horizon

2e cycle primaire | enseignement secondaire I et II

Visite guidée à travers l’exposition «Femmes.Droits | Du siècle des Lumières à nos jours».

Visite guidée : 1 heure

Les visites pour les groupes scolaires de Suisse sont gratuites.

Des visites guidées pour les groupes scolaires sont possibles, aussi en dehors des heures d'ouverture. L’entrée et les visites guidées pour les classes suisses sont gratuites. 

Inscription  :  

au moins deux semaines à l’avance

Durée :

 

visites guidées d’une heure, autres offres sur demande 

Nombre de participants :

 

25 personnes au maximum

Coûts :

 

  pour les classes suisses l’entrée et la visite guidée sont gratuites

Reservationsdesk

+41 44 218 66 00 reservationen@nationalmuseum.ch

Articles sur le blog

Regula Ludi

1. mars 2021

Les droits de l’homme, oui, mais…

La Suisse veut adhérer à la Convention européenne des droits de l’homme en 1969. Mais sans garantir l’égalité politique des hommes et des femmes !

Plus…

Denise Tonella

15. juillet 2020

Un tour du monde en dix ans

Lina Bögli ou la métamorphose d’une paysanne en écrivaine globetrotteuse. L’histoire d’une femme hors du commun au XIXe siècle.

Plus…

Kristina Schulz

3. février 2021

Le long chemin vers le suffrage des femmes

Le 7 février 1971, le moment est enfin venu : les Suissesses obtiennent le droit de vote au niveau national. Le chemin vers ce but a été long et semé d’embûches.

Plus…
Tous les articles du blog

Publication

La publication montre, à partir d’exemples concrets, les répercussions que le traitement différent des sexes dans les textes législatifs a eues sur la vie quotidienne des Suissesses.

Édité par le Musée national suisse
Sandstein Verlag

Prix : 23 francs

88 pages, 37 illustrations

ISBN 978-3-95498-599-9

Commander en ligne

Medias

Femmes.Droits

Musée national Zurich | 5.3.2021 - 18.7.2021
Date de publication 2.3.2021

Du siècle des Lumières à nos jours

Cinquante ans après l’instauration du suffrage féminin en Suisse, une exposition temporaire met en lumière la lutte des femmes pour l’obtention des droits humains et civils, du siècle des Lumières à nos jours.

Paris, 26 août 1789 : l’Assemblée nationale française proclame la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Imprégné de la philosophie des Lumières, ce texte reconnaît pour la première fois le droit de chacun à la liberté, à la propriété, à la sécurité et à la résistance à l’oppression. Bien que la déclaration revendique ces droits pour tous les citoyens, elle ne s’applique qu’aux hommes libres, sans inclure les femmes, même si ces dernières ont lutté pour les mêmes droits aux côtés des premiers durant la Révolution.

Quelque cinquante ans plus tard, la Suisse se dote d’une Constitution fédérale moderne, qui reconnaît l’égalité en droit de tous les hommes suisses chrétiens, mais exclut les femmes. La justification est toute trouvée : seuls les individus qui servent dans l’armée peuvent jouir des pleins droits civiques. Ainsi, lee jeune État fédéral suisse pénalise juridiquement les femmes à tous les niveaux : en politique, dans la vie quotidienne, dans l’éducation et dans le monde du travail. Elles n’existent qu’à travers leur relation à l’homme – mère, épouse, belle-sœur, fille – et ne sont pas reconnues comme des individus à part entière par la société.

Les Suissesses ont très longtemps été exclues de la vie politique et privées d’une partie de leurs droits civils. Leur long combat vers l’égalité politique, pavé d’innombrables interventions parlementaires, de votations avortées et de manifestations, a débuté durant le dernier quart du XIXe siècle. C’est en 1971 – il y a exactement cinquante ans – que le suffrage féminin est enfin instauré. Dix ans plus tard, l’égalité entre les deux sexes est inscrite dans la Constitution. En 1996, la Suisse promulgue la Loi fédérale sur l’égalité entre femmes et hommes, qui interdit toute forme de discrimination dans les rapports de travail.

L’exposition présentée au Musée national Zurich met en lumière les hauts et les bas de plus de deux-cents ans de lutte pour les droits des femmes en Suisse. Outre des pièces majeures prêtées par des institutions suisses, l’exposition propose au public de remarquables témoignages provenant de collections internationales. Des stations audio donnent une voix aux nombreuses femmes qui ont fait l’histoire, invitant les visiteurs à « écouter » les débats des différentes époques. L’exposition s’ouvre et s’achève sur deux installations marquantes de l’artiste Pipilotti Rist, qui l’inscrivent dans un cadre artistique.

Images

Service militaire obligatoire et droit de vote

Les hommes ont le droit de vote, qu’ils fassent ou non leur service militaire. Jusqu’en 1874, seuls 40 % des hommes aptes au service étaient enrôlés. L’exonération des femmes du service militaire est souvent utilisée comme argument contre le suffrage féminin. Ambulancières du SCF, 1939–1945.

Copyright: Musée national suisse

Actions de protestation

Déçues par la défaite lors de la votation, les militantes des droits des femmes protestent dans toute la Suisse. Les enseignantes du lycée de filles de Bâle se mettent en grève, refusant de donner leurs cours pendant une journée. Cela leur vaut de vives critiques de la part de la majorité du Parlement bâlois.

Copyright: Bettina Eichin (*1942), plaque commémorative en souvenir de la grève des enseignantes, 1999. Lycée Leonhard, Département de l’instruction publique de Bâle-Ville, Bâle

Un symbole de la lutte

Lors de leurs interventions en public, Ruth Dreifuss et Christiane Brunner portent des broches en forme de soleil, qui deviennent un symbole de leur combat pour l’égalité. Ruth Dreifuss explique que les femmes, restées longtemps dans l’ombre, sortent enfin à la lumière. Broches en forme de soleil, 1993, tôle.

Copyright: Musée national suisse

Description

Regard sur l’exposition.

Copyright: Musée national suisse

Robe non conventionnelle

Dans les années 1960, les femmes participent activement aux mouvements de contestation. Elles prennent la liberté de montrer leurs jambes et rejettent la sexualisation de la mini-jupe. Dans la culture hippie, les jupes courtes et longues des femmes, faites de tissus doux, sont de plus en plus colorées.

Copyright: (à gauche) Robe de Sybil Zelker, Angleterre, 1967, soie sauvage. (à dorite) Deux-pièces, Oscar Rom, Zurich, vers 1967, tissu ajouré à motifs à trous. Musée national suisse

Description

Regard sur l’exposition.

Copyright: Musée national suisse

Avec des ailes

Les créations ailées de l’auteure et artiste Erica Pedretti symbolisent la libération et font leur apparition au moment où le mouvement des femmes essaie de nouvelles voies d’émancipation. Ces ailes nous rappellent également le motif d’Icare : en volant haut, il y a toujours un risque de chute.

Copyright: Erica Pedretti (*1930), Flügel, 1980, bambou, fil métallique, tissu, peinture au latex. Bündner Kunstmuseum, Coire. Erica Pedretti (*1930), Flügel mit Kopf, 1979, bambou, banderole , peinture au latex. Collection des arts visuels de la ville de Bienne

Description

Regard sur l’exposition.

Copyright: Musée national suisse

Regard sur l’exposition

Ever is Over All, 1997, audio video installation by Pipilotti Rist.

Copyright: Pipilotti Rist. Courtesy the artist, Hauser & Wirth and Luhring Augustine

Contact presse du Musée national suisse

+41 44 218 66 63 medien@nationalmuseum.ch

Achevé d’imprimer

  • Direction générale Andreas Spillmann
  • Direction du projet Denise Tonella
  • Commissaires de l’exposition Noëmi Crain Merz, Erika Hebeisen, Denise Tonella
  • Coordination du projet Regula Moser
  • Collaboration scientifique Manda Beck
  • Consultation scientifique Elisabeth Joris
  • Scénographie arge gillmann schnegg : Ursula Gillmann, Sarah Glauser, Matthias Schnegg, Nela Weber
  • Conception graphique Groenlandbasel Visuelle Gestaltung : Shenna Czorniczek, Noah Drilling, Sinja Steinhauser, Dorothea Weishaupt
  • Médiation culturelle Stefanie Bittmann, Lisa Engi, Maria Iseli, Severin Marty
  • Marketing et communication Andrej Abplanalp, Anna-Britta Maag, Sebastiano Mereu, Carole Neuenschwander, Alex Rechsteiner
  • Direction technique Debbie Sledsens, Viola Valsesia
  • Aménagement de l’exposition Janine auf der Maur, Kim Badertscher, Bachir Ezzerari, Ladina Fait, Marc Hägeli, Mike Roder, Dave Schwitter
  • Direction des travaux de conservation Françoise Michel
  • Conservation et montage d’objets Nikkibarla Calonder, Natalie Ellwanger, Elisabeth Kleine, Anna Jurt, Iona Leroy, Sarah Longrée, Charlotte Maier, Véronique Mathieu, Jürg Mathys, Françoise Michel, Carolin Muschel, Gaby Petrak, Ulrike Rothenhäusler Tino Zagermann
  • Logistique des objets et montage d’objets Christian Affentranger, David Blazquez, Simon D’Hollosy, Reto Hegetschweiler, Markus Scherer
  • Prêts Maya Jucker, David von Arx, Angela Zeier
  • Comité consultatif Heidi Amrein, Beat Högger, Markus Leuthard, Sabrina Médioni, Andreas Spillmann
  • Contrôle du projet Sabrina Médioni
  • Questions juridiques et contrats Beatrice Käser, Jana Pfyl
  • Photographie Jörg Brandt, Zvonimir Pisonic
  • Photothèque Fabian Müller, Remo Sidler
  • Bornes interactives Pasquale Pollastro, Torero Film, Tweaklab AG, René Vogel
  • IT | Web Thomas Bucher, Ulrich Heiniger, Pasquale Pollastro, Danilo Rüttimann, René Vogel
  • Recherches particulières Aaron Estermann, Andrea Franzen, Joya Indermühle
  • Textes de l’exposition Manda Beck, Noëmi Crain Merz, Erika Hebeisen, Katharina Hermann, Pascale Meyer, Regula Moser, Denise Tonella
  • Traductions Bill Gilonis, Marco Marcacci, Laurence Neuffer, Language Factory
  • Relecture Angela Benza, Ingrid Kunz, Laurence Neuffer, Rebecca Sanders

Prêts d’objets

  • Archives du Tribunal fédéral suisse, Lausanne
  • Archives fédérales suisses, Berne
  • Associazione Archivi Riuniti delle Donne Ticino, Massagno
  • Bestattungs- und Friedhofamt Stadt Zürich
  • Bibliothèque de Genève
  • Bibliothèque de la Bourgeoisie, Berne
  • Bibliothèque nationale de France, Paris
  • Bibliothèque nationale suisse, Berne
  • Bündner Kunstmuseum, Coire
  • Collection des arts visuels ville de Bienne
  • Confédération suisse, Office fédéral de la culture, Berne
  • Dedra, Zurich
  • Dichter- und Stadtmuseum Liestal
  • ETH-Library, Zurich
  • Fondation du Musée cantonal des Beaux-arts de Lausanne
  • Fondation Gosteli, Worblaufen
  • Fondation Mario et Hélène Comensoli, Zurich
  • Galerie Ruf, Stansstad
  • gta Archiv / ETH Zurich
  • Gymnasium Leonhard, Erziehungsdepartement Basel-Stadt, Bâle
  • Historische Gesellschaft Wädenswil
  • Kunstmuseum Bern / Fondation Gottfried Keller
  • Kunstmuseum St. Gallen
  • LSE Library: The British Library of Political and Economic Science, Londre
  • Musée d’art et d’histoire Fribourg
  • Musée de la communication, Berne
  • Musée historique de Bâle
  • Museum für Gestaltung Zürich / Zürcher Hochschule der Künste
  • Museumsspinnerei Neuthal
  • Office fédéral des constructions et de la logistique, Berne
  • Pipilotti Rist
  • Plakatsammlung der Schule für Gestaltung Basel
  • Schweizerisches Sozialarchiv, Zurich
  • Staatsarchiv des Kantons Basel-Landschaft, Liestal
  • Stiftung Deutsches Historisches Museum, Berlin
  • The Syndics of Cambridge University Library
  • Tram-Museum, Zurich
  • Universitätsbibliothek Basel
  • Universitätsbibliothek Marburg
  • Université de Zurich
  • Université de Zurich, Institut für Evolutionäre Medizin (IEM)
  • Université de Zurich, Psychologisches Institut / Bibliothek
  • Ville de Paris / Bibliothèque Marguerite Durand (BMD), Paris
  • Ville de Zurich, Stadtarchiv
  • Ville de Zurich, Stadtkanzlei
  • Ville de Zurich, Stadtpolizei, Polizeimuseum, Zurich
  • Zentralbibliothek Zürich
  • Zentral- und Hochschulbibliothek Luzern
  • Zentrum Lina Bögli, Herzogenbuchsee
     
  • Propriété privée de Bice Curiger
  • Collections privées