Visuel clé de l'exposition "Roues, courses, gloire

Exposition | 15.07. - 16.10.2022

Roues, courses, gloire
Cyclisme suisse

Exposition

Depuis son invention, la bicyclette est appelée «vélo» et a été d’emblée utilisée pour la pratique sportive. Et il faut bien dire que la Suisse s’est particulièrement illustrée dans ce sport. Elle n’a pas seulement remporté de nombreux titres de championne olympique et du monde, mais elle a également inventé pour lui de nouvelles disciplines comme le cycle-balle. L’exposition fait un grand tour des différentes disciplines de ce sport: de la course contre la montre sur route au vélo acrobatique et ses démonstrations en salle en passant par le cyclo-cross dans la boue et la neige.

Articles sur le blog

Détail du modèle de terrain de la victoire à l’Alpe d’Huez du 20 juillet 1982, réalisé par Beat Breu lui-même.

Guido Balmer

29. juillet 2022

La grande victoire de Beat Breu en miniature

L’histoire du cyclisme suisse regorge d’anecdotes. L’une d’entre elles est la victoire historique de Beat Breu à l’Alpe d’Huez en 1982. Beaucoup de choses ont déjà été écrites à ce sujet. Peu de gens, en revanche, savent que Beat Breu a immortalisé sa course victorieuse par la construction minutieuse d’une maquette de terrain.

Plus…
Koblet et Kübler sur le Tour de Suisse de 1951. Kübler remporte la course devant Koblet.

Alexander Rechsteiner

15. juillet 2022

Légendes à deux roues

En Suisse, le cyclisme passe quotidiennement par des hauts et des bas, au sens propre comme au figuré. L’histoire de la discipline fourmille d’ailleurs d’anecdotes.

Plus…

Roman Bertschi

10. mai 2022

Place au vélo!

Aujourd’hui incontournables, les pistes cyclables n’ont pas toujours été une évidence: la première loi cantonale sur les pistes cyclables a été soumise au vote en 1946 dans le canton de Berne.

Plus…
Tous les articles du blog

Medias

Roues, courses, gloire. Cyclisme suisse

Musée national Zurich | 15.7.2022 - 16.10.2022
Date de publication 12.7.2022

Sur route, en salle, dans la boue ou la neige, la petite reine avance et rien ne semble l’arrêter, encouragée par la Suisse qui a beaucoup œuvré à son succès et qui, avec elle, a connu la gloire.

Depuis son invention, la bicyclette est utilisée pour la pratique sportive. En 150 ans, elle a accédé au rang d’équipement sportif le plus utilisé. Cette ascension s’est accompagnée de multiples développements techniques, mais aussi de l’invention de nouvelles pratiques. Non seulement les diverses courses sur route, sur piste en intérieur ou en extérieur voire même sur tous les terrains, y compris les plus accidentés, attirent de nombreux athlètes. Le vélo inspire également des disciplines radicalement nouvelles telles que le cycle-balle, inventé à la fin du XIXe siècle par l’adepte suisse du cyclisme artistique Nick Kaufmann.

Et ce n’est pas seulement grâce à Nick Kaufmann et à sa nouvelle et spectaculaire discipline que la Suisse s’est illustrée dans ce sport. En plus de leurs nombreux titres et médailles, les Suisses ont toujours voulu se dépasser pour le vélo ; c’est ainsi que l’Argovien Hans Renold inventa en 1880 la chaîne à rouleaux qui, améliorant significativement la transmission des forces, permit son expansion rapide dans le monde entier. Ce type de chaîne équipe aujourd’hui encore la plupart de nos vélos, y compris ceux destinés à la pratique sportive.

L’exposition du Musée national vous conduit sur les routes du cyclisme suisse en un Grand Tour des multiples facettes de son histoire : de A comme Américaine à Z pour Zurich-Oerlikon, en passant par S pour Six Jours.

Images

Les Six Jours, 1968

Cette course consiste à parcourir la plus longue distance possible sur piste en six jours, les coureurs se relayant par équipe de deux.

© ETH-Bibliothek Zurich / Photo: Comet Photo AG (Zurich)

Une pause bien méritée, 1966

Durant les Six Jours au Hallenstadion de Zurich-Oerlikon, les coureurs prennent une pause.

© ETH-Bibliothek Zurich / Photo: Comet Photo AG (Zurich)

Parades cyclistes, 1930

L’Union du touring ouvrier suisse fondée en 1916 encourage le sport de groupe.

© Archives Sociales Suisses

Vélo acrobatique de nos jours

Le flatland, sous-discipline du BMX freestyle consiste à enchaîner les figures et les manœuvres en une artistique chorégraphie.

© Frank Schwichtenberg, 2017

Troupes cyclistes, 1938–1945

Entre 1891 et 2003, l’armée suisse dispose de troupes cyclistes qui, au début, font office de coursiers et de messagers.

© Musée national suisse

Cyclocross, 1976

Depuis 1900, les coureurs sur route en Europe s’entraînent en automne et en hiver sur tous les types de terrains afin d’améliorer leur condition physique. C’est de cette pratique qu’est né un sport : le cyclocross.

© Musée national suisse

Course cycliste féminine à Genève, 1950

Depuis les années 1950, il existe des courses cyclistes féminines officielles ; le premier Tour de Suisse pour femmes n’a lieu qu’en 2021.

© Musée national suisse

Course sur route, 1988

La principale course cycliste suisse est, depuis 1933, le Tour de Suisse.

© Musée national suisse / ASL

Regard sur l’exposition.

© Musée national suisse

Regard sur l’exposition.

© Musée national suisse

Regard sur l’exposition.

© Musée national suisse

Regard sur l’exposition.

© Musée national suisse

Visuel clé de l’exposition

Graphique: Res Zinniker, Berne.

© Musée national suisse

Contact presse du Musée national suisse

+41 44 218 66 63 medien@nationalmuseum.ch

Achevé d’imprimer

  • Direction générale Denise Tonella
  • Direction du projet et commissariat Jacqueline Perifanakis
  • Accompagnement du projet Luca Tori
  • Scénographie Klauser Lienhard, Zürich
  • Graphisme de l'exposition Thomas Lehmann, LDSGN Zürich
  • Conseil scientifique et recherches Thomas Bochet, Michael Kempf, Selina Stuber
  • Comité consultatif Heidi Amrein, Beat Högger, Markus Leuthard, Sabrina Médioni, Denise Tonella
  • Contrôle du projet Sabrina Médioni
  • Graphisme publicitaire Res Zinniker, Bern
  • Direction technique Henrike Binder
  • Aménagement de l’exposition Bachir Ezzerari, Janine auf der Maur, Ladina Fait, Marc Hägeli, Mike Roder, David Schwitter
  • Direction des travaux de conservation Tino Zagermann
  • Conservation et montage des objets Iona Leroy, Jürg Mathys, Tino Zagermann, Alder Stahl und Schweiss, Wädenswil
  • Prêts et logistique des objets David Blazquez, Simon D’Hollosy, Reto Hegetschweiler, Markus Scherer, Samira Tanner, Angela Zeier
  • Archives photographiques Andrea Kunz, Fabian Müller
  • IT | Web René Vogel, Danilo Rüttimann, Pasquale Pollastro
  • Bornes interactives Alex Baur, Thomas Bucher, Ulrich Heiniger, Pasquale Pollastro, René Vogel
  • Marketing et communication Andrej Abplanalp, Alexander Rechsteiner, Carole Neuenschwander, Sebastiano Mereu, Anna-Britta Maag
  • Traductions Bill Gilonis; Marco Marcacci; Laurence Neuffer
  • Relecture Thomas Bochet, Laurence Neuffer

Prêts d’objets

  • Adrien Elmiger, Zollikon
  • David Graf, Grenchen
  • Alois Iten, Zürich
  • Kübler Sport GmbH, Adliswil
  • Nusshold AG Veloersatzteile, Zürich
  • Eliane Maggi, Möhlin
  • Remo Peter, Zürich
  • Joséphine Reitzel, Lausanne
  • Sette Sports AG, Schenkon
  • Trek Fahrrad GmbH, Dübendorf
  • Albert Zweifel, Rüti

Nous remercions

Nusshold AG Veloersatzteile, Zürich; Remo Peter, Zürich; Patrick Testuz, Trélex; Swiss Cycling - Verband Schweizer Radsport; Urs Schuler, Arisdorf; André Schwyn, Zürich; Bert Hulleman, Radsportseiten; Cosmos B. Schild & Cie. AG, Biel; Anne Schild, Musée de l'Hôtel-Dieu, Porrentruy; Hennes Roth, Frechen; Peter Fasnacht, memreg-das regionale Gedächtnis, Biel; Schweizerischer Verband Militär-Leistungssport und -Tradition; Markus Scherer.